Présidentielle 2019: la démocratie sénégalaise est-elle en panne ?

L’équipe de la Coordination nationale de la Mission d’observation électorale de l’Eglise du Sénégal pour la présidentielle du 24 février prochain a tenu sa première rencontre préparatoire, ce lundi 14 janvier 2019, à Dakar. Une occasion saisie par le Secrétaire Exécutif de la Commission Episcopale Justice et Paix, Abbé Alphonse Seck, pour dresser un bilan comparatif de la situation pré-électorale de la présidentielle de 2012 à celle de 2019. Pour lui, rien n’a presque changé depuis 7 ans. La démocratie sénégalaise est-elle en panne ?



« Avant de conduire la Mission d’observation de l’Eglise à la présidentielle de 2012, nous avions procédé à une analyse du contexte pré-électoral. Aujourd’hui, 7 ans après, le constat est le même. On observe que le processus électoral traverse les mêmes difficultés », a déploré Abbé Alphonse Seck dans une analyse comparée du contexte électoral de 2012 à celui de 2019.
 
Il a rappelé qu’en 2012, le processus électoral était plombé par des doutes sur la fiabilité du fichier électoral ; l’absence de dialogue entre les acteurs politiques ; des modifications incessantes de la constitution à des fins « politiciennes », avec notamment le changement des règles du jeu électoral qui a abouti aux événement du 23 Juin 2011 ; la constitution de la candidature du Président de la République ; la désignation jugée unilatérale des organisateurs et des arbitres de l’élection supposés travailler à un « hold- up » électoral ; la volonté prêtée au pouvoir d’endiguer une inscription massive des jeunes sur les listes électorales ; des décisions de redécoupage administratif jugées comme ayant pour but de « neutraliser » des bastions électoraux considérés favorables à l’opposition et les risques élevés de violence électorale (avec plus d’une dizaine de morts).
 
« Sept ans après, le processus électoral de la présidentielle du 24 février prochain fait face aux mêmes difficultés », a encore constaté Abbé Alphonse Seck. La phase préparatoire à l’élection présidentielle est toujours marquée, relève-t-il, par des doutes et des contestations sur la fiabilité et la disponibilité du fichier électoral, l’absence de dialogue entre les acteurs politiques ; la modification de la loi électorale avec l’introduction du parrainage sans aucune concertation ni consensus ; la suspicion sur les organes de gestion des élections CNRA – CENA - Conseil Constitutionnel – Cours d’Appel ; le problème de la disponibilité des cartes électorales surtout pour les jeunes ; la modification en cours de la carte électorale ; le manque de confiance entre la justice, les citoyens et les acteurs politiques, le traitement des dossiers judiciaires de candidats déclarés et par les risques élevés de violence électorale.
 
« Sur le plan de la démocratie et de l’Etat de droit, nous n’avons pas avancé. Il y a donc des efforts à faire si on veut aller de l’avant », a conclu le Coordinateur  de la Mission d’observation de l’Eglise du Sénégal pour la présidentielle du 24 février 2019.

Lundi 14 Janvier 2019
Roger Gomis
Lu 89 fois

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks