Les CARITAS ET LES COMMISSIONS JUSTICE ET PAIX D'AFRIQUE EN CONCLAVE: REVE D'UNE NOUVLLE PENTECOTE



Les Caritas et les commissions Justice et Paix du continent africain étaient en conclave à Mumemo, mozambique du 23 au 26 mai 2010 pou voir comment prendre en charge les propositions du synode pour l'Afrique, vécu à Rome en octobre dernier.

THEME : Nouvelle Pentecôte pour l’Afrique : « vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde »

Appel du Président de Caritas Afrique

La réconciliation, la justice et la paix exigent de « Justice et de paix » et de Caritas un nouvel esprit de collaboration qui doit naître de cette consultation. Ce sont deux institutions de mise en œuvre de la pastorale sociale de l’Eglise. La synergie est donc incontournable pour permettre à ces deux institutions de devenir forts et efficaces dans leurs actions conjuguées pour être au service de la réconciliation, de la justice et de la paix en Afrique. La capacité de travailler ensemble est une grande richesse pour l’Eglise en Afrique.
Président du SECAM : Polycarpe, archevêque de Dar es Shalam
La plus grande préoccupation durant le synode était l’unité de l’Eglise en Afrique. Célébrer un synode suppose d’être ensemble et de réaliser l’unité de l’Eglise en Afrique.
Il croit que l’Afrique doit constituer un instrument de construction de la paix en Afrique . L’exigence est de parler d’une seule voix. On a l’impression de vivre dans deux Afriques : celle qui se croit trop avancée et celle qui marche vers son développement au point qu’il semble impossible de le voir avancer ensemble et unies.
L’occasion nous est donnée maintenant d’indiquer la route pour réaliser l’unité de l’Eglise en Afrique et au-delà celle du continent.
Ce n’est pas l’argent qui va réaliser des miracles en Afrique mais son Unité, sa capacité de se mobiliser et de penser et d’agir ensemble. L’Eglise en Afrique doit parler le même langage pour bâtir la justice et la paix et contribuer réellement au développement durable du continent.
Elle est un démembrement de Caritas internationalis et regroupe 45 pays de l’Afrique au Sud du Sahara. Sa vision et sa mission reposent respectivement sur Jn10,10 (avoir la vie en plénitude)et Act1,8 (témoigner de l’amour de Dieu pour tout homme, avec une attention particulière pour les pauvres).

MESSAGE DE SON EMINENCE, CARDINAL TURKSON, Président du Conseil Pontifical : Justice et paix:
PASSER DE LA THEOLOGIE A L’ACTION PASTORALE TRANSFORMATRICE

C’est le souffle de l’Esprit qui anime et propulse tous les témoins de Jésus-Christ.
Il encourage cette belle initiative de consultation post synodale qui en fait est une large consultation au niveau Africain de Justice et Paix et Caritas, dans le domaine de la recherche de la réconciliation, de la justice et de la paix. C’est un événement africain, important pour la poursuite du Synode de la Résurrection et de l’Espérance dans le contexte de la mise en œuvre d’Ecclesia in Africa( croissance de l’Eglise, consolidation de l’Evangélisation et promotion de la réconciliation, de la justice et de la paix).
L’Eglise en Afrique doit sortir du pessimisme qui plane sur elle et vivre dans l’espérance d’une résurrection quotidienne de tout ce qui pèse sur elle sur les plans social, politique, culturel, religieux…
L’identité et la nature de l’Eglise en Afrique, Royaume de Dieu repose sur l’Evangélisation comme justice et paix, développement humain, sortie des conflits, de la pauvreté et des maladies.
Les expériences positives vécues dans l’Eglise en Afrique donnent une raison d’espérer une résurrection quotidienne possible de :
- Mal gouvernance
- De la famine,
- Des conflits sanglants
- Des maladies
- De la corruption
Il est temps de changer de mentalités, de parler à la raison, à l’esprit, au cœur. Montrer les horreurs de l’Afrique parle moins bien que ce langage qui s’adresse à l’esprit et au cœur.
L’Afrique est un continent d’opportunités qui souvent sont saisies par des outsiders qui ont besoin de changer leur vision de l’Afrique. Les opportunités doivent être exploitées pour les populations de l’Afrique.
La mission de l’Eglise en Afrique est d’aller dans ce sens, en étant une famille de Dieu au service de la réconciliation, de la justice et de la paix. Pentecôte doit être aujourd’hui une réalité et non un événement du passé pour l’Afrique. L’Esprit Saint doit aider l’Afrique à être une servante de l’amour, de la réconciliation, de la justice et de la paix ; c’est cette Pentecote qui estattendue de l’ Eglise en Afrique, sel et lumière pour le continent et le monde.
L’Eglise, famille de Dieu en Afrique a besoin de vivre en communion avec Dieu et avec les autres (identité et nature de cette Eglise). Elle sera famille de Dieu si elle sort du tribalisme et vit dans une fraternité ouverte. C’est ainsi qu’elle sera une réalité expressive du Royaume de Dieu, de la famille de Dieu dans le Continent.
Le plus grand challenge de l’Eglise dans le continent : promouvoir la réconciliation, la justice et la paix.
Ce qui est à faire :
- Ne pas se contenter de déclaration ( niveau idéologique)
- Avoir un agenda qui orienté vers l’action
- Transformer la théologie en cure pastorale et non en action politique ( il faut faire la différence)
- Les leviers sociologique, théologique, pastoral, christologique doivent être actionnés de façon simultanée.
L’Eglise dans le continent, comme famille de Dieu doit être prophétique.
Servir les besoins de la réconciliation, de la justice et de la paix ne doit pas se faire sans le souci de base de bâtir le famille de Dieu.
L’itinéraire pentecostal de l’Eglise en Afrique doit être celui du berger :
- Rétablir la justice et la paix dans la famille de Dieu et la société
- Transformer la théologie en action pastorale et Coller aux solutions pastorales et non politiques pour être sel et lumière en Afrique
Eglise, Famille de Dieu en Afrique doit prendre sa part au service de la réconciliation, de la justice et de la paix sur le continent.
Cardinal Turkson

LUTTER CONTRE LA PAUVRETE EN ASSURANT L’AUTONOMISATION DES GROUPES VULNERABLES : une réflexion de MGR. Cyprian Kizito Lwanga
Propostion17 :
- installer la culture du travail et de l’épargne, chemin pour l’éradication de la pauvreté ;
-Sans supprimer les fêtes, en Afrique, inviter à la sobriété au niveau des cérémonies ;
-Progresser vers l’autonomie : en avoir déjà la volonté et réagir et agir en conséquence ;

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

AXES PRIORITAIRES

GOUVERNANCE DANS L’EGLISE ET DANS LES ETATS

Engagement pour le travail de réconciliation de justice et de paix, pour ainsi passer de la théologie à l’action pastorale
Eglise en Afrique, servante de la réconciliation, de la justice et de la
Paix
Toutes les structures de l’Eglise, famille de Dieu en Afrique, ont un rôle à jouer dans la nouvelle Pentecôte pour passer de la théologie à la pratique pastorale ;
SECAM à travers ses instruments techniques, Justice et Paix et Caritas a un rôle déterminant de coordination, deadhésion à l’esprit du synode par les leaders de l’Eglise.
Faiblesses
-manque de vision commune et de collaboration entre les diocèses
-manque de coordination des actions de Caritas et justice et paix
-manque de communication entre les structures de l’Eglise
-collaboration limitée entre les diocèses
-absence de liaison entre Justice et Paix et Caritas pour assurer le monitoring et l’évaluation de la mise en œuvre des conclusions du synode
-bureaucratie ecclésiale
-manque de pro activité de l’Eglise, en ce sens qu’elle ne fait pas assez appel à l’expertise d’ experts, analystes
-manque de communion , on ne parle pas le même langage

RESOLUTIONS
Faire un plaidoyer pour une économie juste, des politiques justes aux niveaux continental, régional et national
-Créer des mécanismes de solidarité entre les conférences
-Assurer le monitoring des budgets de l’Etat et de l’effectivité de l’aide pour le développent
-S’engager dans le monitoring des processus électoraux et la lutte contre la manipulation des constitutions
-Etablir des cahiers de charges et des manuels de procédures dans les Diocèses et les structures pastorales de l’Eglise
-Créer un groupe d’experts juristes, économistes, journalistes pour aider à l’élaboration d’analyses robustes et participer à l’émergence de systèmes démocratiques et économiques pro progrès
-Former des leaders politiques, laïcs aux principes et valeurs chrétiens (pro activité)

CONSTRUCTION DE LA PAIX
-consolider l formation des laïcs, hommes et femmes aux valeurs de la réconciliation, de la justice et de la paix.

PROMOTION DE LA FEMME
« La femme a reçu de Dieu la mission la plus élevée au monde : mettre au monde le sauveur , l’éduquer et accompagner sa mission. De surcroît les premiers témoins de la résurrection, sont des femmes ; C’est là, une attitude divine assez déterminante pour le formatage de notre vision de la femme et de son implication dans la construction de la paix pour le développement humain en Afrique.C’est urgent, en Afrique, de revisiter la vision que nous avons de la femme et de sa mission dans le mystère du salut, aujourd’hui, en Afrique » Ambroise

RESOLUTIONS

-Accepter les femmes dans les instances de réflexion et de décision de l’Eglise
-Pleine implication des femmes dans toutes les structures de décisions de l’Eglise
-Poursuivre et encourager l’intégration des femmes dans les instances de décision




ENGAGEMENT DES PARTENAIRES PRESENTS

MISSIO/ENGAGEMENT
•Participer l à la formation des cadres, chargés de vulgariser les propositions du synode
•Participer au processus de restructuration des Eglises en Afrique
•Accompagner le processus de formation pour la formation des femmes
•Accompagner le processus de réconciliation communautaire

MISEREOR/ENGAGEMENT
•Continuer à accompagner le processus de mise en œuvre du synode
•Gouvernance et construction de la paix : continuer à appuyer les initiatives du SECAM et des pays
•Appuyer le processus de diffusion de l’enseignement social de l’Eglise

CAFOD/ENGAGMENT
•Travailler avec les Eglises en Afrique pour le changement(nous sommes une seule et même Eglise)
•Soutenir les actions en faveur de la promotion féminine (Cafod a été créé par des femmes)

CARITAS ALLEMAGNE/ENGAGEMENT
•Soutenir le processus d’appropriation des conclusions du synode
•Profiter de la lumière du synode et de la consultation de Maputo dans le cadre de la restructuration interne
•Appuyer la détection de l’effectivité des discussions par rapport à la lutte contre la pauvreté

SECOURS CATHOLIQUE
•Secours catholique se considère comme partenaire, ami solidaire de l’Afrique et même de la même Eglise
•Prendre au sérieux et aider les partenaires à prendre au sérieux le synode pour l’Afrique (lire les docs du synode et de la consultation de Maputo et répondre aux questions)

CARITAS NORVEGE
•Accompagner le processus de réconciliation, de justice et de paix
•Supporter les priorités d’une Eglise sœur n’est pas propre mais il faut plutôt dire, accompagner nos priorités, car il s’agit d’une Eglise
•Prendre part aux activités de l’Eglise

AUSTRALIE
•Continuer avec l’Afrique l’œuvre de l’Esprit sur le continent
•Accompagner le processus de promotion de la femme, de la réconciliation, de justice et de paix
•Soutenir les combats de pauvres qui veulent avoir accès à la nourriture, à l’eau, à l’éducation, à la santé

CRS
•La construction de la paix est devenue une réalité depuis 1994, conflits dans les pays des grands lacs
•Accompagner le processus de renforcement des capacités en termes de construction de la paix pour concrétiser les conclusions du synode et promouvoir le développement humain intégral

RADIO VATICAN
•Accompagner la phase post synodale par des émissions de vulgarisation,destinées à l’Afrique
•Sur le site web de radio vatican, il y aura une page spéciale, dédiée au Synode et sa mise en œuvre


CONCLUSION
« Voilà un petit aperçu de cette consultation et des paroles inutiles si le Seigneur n'y met son souffle pour nous permettre de sentir ce que l'on transmet et reçoit ».(abbé Ambroise, Kinshasa le 29 mai2010)


Lundi 31 Mai 2010
Ambroise Tine
Lu 1768 fois


1.Posté par Claire le 16/11/2011 20:50
Pouriez-vous me dire la difference qu'il y a entre le secours catholique et le secours catholique caritas ? merci d'avance

Nouveau commentaire :

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Newsletter


Les plus récentes

Pour participer au développement intégral de l'homme au Sénégal et dans le monde dans un esprit constructif et respectueux de la dignité humaine.




Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks