Le problème majeur des migrants en Afrique, c’est le non-respect de leurs droits : la Société civile interpellée

Selon le Secrétaire Général de Caritas Sénégal, Abbé Alphonse Seck, les problèmes majeurs que rencontrent aujourd’hui les migrants en Afrique se résument au non respect de leurs droits. Aussi, invite-t-il les organisations membres de MADE et leurs partenaires à prendre à cœur la question. Il a fait ces déclarations lors de la réunion régionale sur la migration et la mobilité intra- et interrégionale organisée par MADE Afrique à Dakar. Une rencontre qui a réuni des acteurs de la société civile de plusieurs pays mais aussi des représentants de l’Etat du Sénégal et de l’Union européenne.



Abbé Alphonse Seck a appelé les organisations de la société civile à agir avec d’autres acteurs, pour un exercice plus efficient des droits des migrants en Afrique. Pour la bonne et simple raison que pour lui, « le phénomène de la mobilité requiert une mobilisation sans faille de tous ».
 
Prenant part à la cérémonie d’ouverture, le Directeur des Sénégalais de l’extérieur, représentant du ministère des Affaires étrangères, a abondé dans le même sens en ajoutant : « La question de la migration est indissociable  de celle des droits de l’homme parce qu’impliquant différents acteurs à différents niveaux, elle n’est pas exclusive à un Etat ou à un groupe, elle s’impose à tous ».
 
Rappelons que cette rencontre de Dakar qui servait de cadre pour un plaidoyer vibrant et fort à l’endroit des Etats africains et des organisations régionales et sous régionales avait, entre autres, pour objectifs : de discuter des systèmes actuels qui garantissent la mobilité dans les régions d'Afrique, en mettant l'accent sur la région de la CEDEAO ; de discuter et reconnaître le rôle important de la société civile dans la mise en œuvre et le suivi des accords et des protocoles de libre circulation existants pour satisfaire les droits existants à la mobilité ; de discuter et d’apprendre davantage sur les derniers développements autour du plan d'action de La Valette, le rôle de la société civile dans celui-ci et la façon dont la société civile peut travailler vers le Sommet de Lomé.
 
La Société civile a été donc plusieurs fois interpellée et invitée par les différents intervenants à un engagement plus important dans la mise en place des politiques migratoires.
 
D’après Ezzine Abdelfattah du Maroc, « l’action de la société civile ne se limite pas à l’amélioration des conditions de vie, à la formation qualifiante pour l’accès à l’emploi, à l’assistance juridique ou à la sensibilisation des populations locales pour lutter contre le rejet des migrants. Elle vise également la promulgation du droit de vote des migrants à travers des pressions ». 

 
« La société civile doit continuer à s’organiser, à s’informer, à formuler des propositions et à revendiquer sa participation au dialogue sur les politiques migratoires » a soutenu, de son côté, Tcherno Hamadou Boulama du Niger.

Mercredi 2 Août 2017
Roger Gomis
Lu 102 fois

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks