BURKINA FASSO: UN NONCE, AMBASSADEUR, PASTEUR ET AGENT DE TRANSFORMATION SOCIALE

Son Excellence, Vito Rallo, un ambassadeur du Vatican au charisme exceptionnel



BURKINA FASSO: UN NONCE, AMBASSADEUR, PASTEUR ET AGENT DE TRANSFORMATION SOCIALE
Son Excellence, le Nonce Apostolique, Vito Rallo accompagne le développement humain au Burkina Fasso dans la foi, la solidarité agissante et l'espérance.
Voici son discours engagé à l'occasion de la bénédiction d'une pédiatrie financé par son réseau d'amis.

- Excellence Mgr Philippe Ouédraogo, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou,
- Monsieur le Représentant du Maire de Sing-Nonghin
- Monsieur le Maire de Pabré,
- Monsieur le Professeur Dr Giuseppe Fabrizi,
- Monsieur le Directeur du Centre Médical Paul VI,
- Honorables Autorités Administratives, Militaire et Coutumières,
- Personnel Médecin et para-médecin du Centre Paul VI,
- Chers enfants,
- Mesdames et Messieurs,

Ce jour est un grand jour pour le centre Médical Paul VI qui voit s’ajouter à ses structures le Pavillon de Pédiatrie dénommée « Madame Antonietta Contu Deroma » – « Don des amis de Pino Deroma ».

Qui est Madame Antonietta Contu Deroma? Elle est la maman de l'avocat Maître Pino Deroma. Elle a été une maman comme toutes les mamans ici présentes, mais elle a surtout été une femme bonne, forte, courageuse, généreuse et douée d'une grande foi. Elle a transmis à ses propres fils les valeurs de la bonté, de la miséricorde, de la compassion, de la générosité et du secours de l'indigent, valeurs qu’elle a toujours puisées dans sa foi et dans sa profonde relation au Christ.


Quant à l'avocat, Maître Pino Deroma, j'ai fait sa connaissance au cours d’une rencontre organisée à Rome par deux amis communs : le Docteur Giovanni et Madame Giovanna Montalto qui, à l'occasion de ma visite annuelle à la Curie romaine, organisaient une rencontre avec leurs amis, afin de leur faire connaître les innombrables besoins des Burkinabè. À l’une de ces rencontres, l'avocat Pino Deroma fut touché par mon témoignage et décidé de faire quelque chose pour m'aider dans ma mission. En outre, à cette rencontre était aussi présent le Professeur Dr. Giuseppe Fabrizi, Président de l'Association Mondiale de Dermatologie Pédiatrique et Président de l'Association ARCO-baleno Onlus, association née dans ma ville natale après mon ordination épiscopale et qui a comme but de m'aider et de me soutenir dans l'œuvre de charité, à travers la réalisation d’œuvres de solidarité au Burkina Faso et ailleurs dans d’autres pays pauvres dans le monde. Au mois de mars 2009, le Professeur Dr. Giuseppe Fabrizi et le Dr Pietro Foraci, en visitant le Centre Médical Paul VI, y avaient constaté les besoins. Ensuite, Le Dr Fabrizi avait reçu de la part de l’alors Archevêque Métropolitain, Mgr Jean-Marie Compaoré, la demande pour la construction de ce pavillon de pédiatrie.

Le Professeur Dr. Giuseppe Fabrizi et le soussigné présentèrent à l'avocat Maître Pino Deroma le projet et lui, reconnaissant que la vie est un don, parce qu'il avait été lui-même sauvé d’un mal incurable grâce au don et à une transplantation de foie, a décidé de s'adresser à tous ses amis, en leur demandant de participer économiquement à la construction du pavillon de pédiatrie, qu'il a voulu dédier à la mémoire de sa mère qui l’a enseigné à « se tourner avec une âme généreuse et à regarder les gens les moins chanceux que lui ».


L'avocat Maître Deroma a réussi à recueillir la somme de € 20.900 (vingt mille neuf cents) euros, équivalant à 13.709.501 (treize millions sept cent-neuf-mille cinq cent un) francs CFA, pour la construction du pavillon de pédiatrie, ainsi que la somme de 18.827 (dix-huit mille huit cent vingt-sept) euros, équivalant à 12.349.702 (douze millions trois cent quarante-neuf mille sept cent deux) francs CFA, affectée à l'acquisition de matériels médicaux et non médicaux destinés au même Pavillon. En outre, il s'engage à recueillir d’autres fonds pour l'acquisition d’autres matériels médicaux, comme l’a déjà signalé l'Archevêque Métropolitain Mgr Philippe Ouédraogo.

Le Professeur Dr. Giuseppe Fabrizi, Président de l'Association ARCO-baleno Onlus, a fait parvenir au Nonce Apostolique ces fonds qui ont été transmis à Son Excellence Mgr Philippe Ouédraogo, Archevêque de Ouagadougou. Les résultats de cette action de charité vous pouvez les constater aujourd'hui.

Je saisis ici l’occasion pour remercier l'Association ARCO-baleno Onlus pour avoir adopté 11 (onze) étudiants universitaires en outre, et pour avoir participé, à hauteur de 6.500 (six mille cinq cents) euros, équivalant à 4.263.720 (quatre millions deux cent soixante-trois mille sept cent vingt) francs CFA, à la construction de 30 maisons pour des personnes souffrant de la lèpre, pour avoir fourni des fonds pour l’acquisition de médicaments et de céréales au bénéfice des pauvres et pour avoir obtenu de la Fondation BNL, Groupe BNP Paribas (Italie), un financement de 55.000 (cinquante cinq mille) euros, équivalant à 36.077.635 (trente-six millions soixante-dix-sept mille six cent trente cinq) francs CFA, pour la construction de 7 forages dans le Sahel, dans le diocèse de Dori.


Par ailleurs, le Professeur Dr. Giuseppe Fabrizi, Membre du Comité Scientifique garant de l'initiative de la réalisation du projet, est ici présent en ce moment, aussi bien pour représenter son ami l’avocat Maître Pino Deroma que parce qu'il considère ce pavillon de pédiatrie comme son œuvre vis-à-vis de laquelle il désire assurer une collaboration médico-scientifique de haut et qualifié niveau.

Cependant, nous voulons d'abord remercier aujourd'hui la Providence qui, à travers ses voies, a su toucher le cœur des hommes et des femmes pour rendre possible la réalisation de ce joyau.

Nous désirons remercier aussi l'avocat Maître Pino Deroma et tous ses amis pour la splendide œuvre de solidarité humaine et chrétienne et pour ce témoignage d’estime et d’affection qu'ils ont voulu donner aux enfants burkinabè qui viendront se faire soigner dans ce Centre Médical.

Au même moment, nous remercions le Professeur Dr. Giuseppe Fabrizi pour être devenu un porte-parole des burkinabè à Rome et en Italie, et aussi pour être venu déjà trois fois à Ouagadougou et pour s’être dédié à soigner des malades de ce Centre Médical Paul VI lors de l’un de ses passages.

Avant de conclure, j’aimerais reprendre un passage du discours de Son Excellence Mgr Philippe Ouédraogo, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou. Il a rappelé avec raison que le Centre Médical Paul VI est au service de la vie, de la vie déjà née ainsi que de la vie encore dans les entrailles maternelles. La doctrine de l’Église Catholique, depuis son commencement, a toujours été claire à ce sujet : « la vie doit être respectée et protégée de manière absolue depuis le moment de sa conception. Dès le premier moment de son existence, l’être humain doit se voir reconnaître les droits de la personne, parmi lesquels le droit inviolable de tout être innocent à la vie » (cf. CDF, « Donum vitae » 1,1). Cet enseignement n’a pas changé. Il demeure invariable. L’avortement direct, c’est-à-dire voulu comme une fin ou comme un moyen, est un péché mortel. Mais ce n’est pas la peur qui doit guider votre conduite, mais votre responsabilité par rapport à la vie et spécialement votre fidélité à la loi du Christ, votre fidélité au Christ Lui-même.

Je termine mon discours avec une pensée adressée aux enfants qui seront soignés dans ce « Pavillon de Pédiatrie Madame Antonietta Contu Deroma ».

Chers enfants, sachez que vous êtes les préférés de Dieu. Jésus a dit à ses disciples : « Si vous ne devenez pas petits comme ces enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux ». Votre innocence, votre simplicité, votre bonté et votre sourire sont toujours sous le regard bienveillant de Dieu.

Au nom du Saint-Père, le Pape Benoît XVI, je désire, à travers vos mamans, faire une caresse et donner un baiser à chacun et à chacune de vous. Il s’agit d’une caresse et d’un baiser du Pape, qui pense à vous, qui vous aime et vous bénit.

Je confie ce pavillon de pédiatrie, ainsi que tout le personnel soignant et tout le Centre Médical Paul VI, à la Vierge Marie. Puisse sa constante sollicitude vous accompagner tous, vous protéger, et faire de ce Centre Médical le lieu où beaucoup viendront retrouver la paix du cœur et la santé de l’âme et du corps.

Merci pour votre aimable attention.

 Vito RALLO
Archevêque tit. d'Albe
Nonce Apostolique

Lundi 5 Juillet 2010
Ambroise Tine
Lu 1277 fois

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks