LE VICE PRESIDENT DE CARITAS SENEGAL EN CAFE THOLOGIQUE:L'ACTION SOCIALE DE L’EGLISE, L’EXEMPLE DE LA CARITAS

Un plaidoyer engagé pour la restitution de la charité aux communautés ecclésiales de base



Chers frères et sœurs en Christ, cher(e)s invité (e)s,
J’apprécie avec grande joie, l’honneur que vous m’avez fait et l’occasion que vous me donnez de parler de l’action sociale de l’Eglise à travers la Caritas.
Pour faire cet exposé, je me suis appuyé sur quelques extraits tirés du Compendium de la doctrine sociale de l’Eglise et des sites de Caritas Internationale et de Caritas Sénégal qui parlent de manière quasi exhaustive du sujet qui nous intéresse ici. Je vous invite ardemment à les visiter.
Je ferai mon exposé en trois points :
1- Les fondements de la Caritas;
2- La Caritas Internationale
3- La Caritas Sénégal


I- LES FONDEMENTS DE LA CARITAS
Caritas est la traduction du mot Charité en latin. La Caritas tient ses origines de la toute première communauté chrétienne, décrite dans le livre des Actes des Apôtres, une communauté de croyants qui priaient ensemble, célébraient l’Eucharistie et partageaient ses biens au point que personne n’était dans le besoin (Actes 4. 32-36). Les apôtres étaient chargés, au début, du partage de ces biens émanant de la charité des disciples et lorsqu’ils furent submergés par le nombre grandissant des disciples, ils se consacrèrent à la prédication et demandèrent à la communauté de choisir des hommes ayant un bon témoignage, pleins d’Esprit Saint et de sagesse pour se charger de la gestion de la charité. C’est ainsi que naquit la première structuration de la Caritas par l’élection des diacres Etienne et ses acolytes (Actes 6. 1-6) qui deviennent pour nous les premiers délégués de Caritas.
Les biens que cette communauté partageait ne lui venaient pas de l’extérieur mais de son sein. Dans cette première communauté chrétienne tous avaient pleinement conscience que les biens dont Dieu leur gratifiait étaient destinés à l’épanouissement de la personne et de la communauté.
On voit ainsi que l’origine véritable de la Caritas est le cœur des fidèles du Christ exprimant leur foi et leur espérance par la Charité.

Ancrée dans cette pratique religieuse et socio-économique, la Caritas d’aujourd’hui est constituée d’une communauté de personnes qui s’organisent pour alléger les souffrances de tous ceux qui souffrent de la pauvreté sous toutes ses formes ou sont pris dans l’angoisse d’un avenir incertain compte tenu des nombreux déséquilibres que connaît l’humanité.

Comme vous le savez l’action sociale de l’Eglise est multiforme. Elle est sous-tendue par l’espérance chrétienne qui imprime un grand élan à l'engagement dans le domaine social, inspirant confiance dans la possibilité de construire un monde meilleur, mais tout en restant conscient qu'il ne peut exister un « paradis sur terre ».

Dans le compendium de la doctrine sociale de l’Eglise, il est écrit « Les chrétiens, en particulier les fidèles laïcs, sont exhortés à se comporter de telle sorte que brille dans la vie quotidienne, familiale et sociale, la force de l'Évangile. Ils se présentent comme les fils de la promesse, lorsque, fermes dans la foi et dans l'espérance, ils mettent à profit le moment présent (cf. Ep 5, 16; Col 4, 5) et attendent avec constance la gloire à venir (cf. Rm 8, 25). Cette espérance ils ne doivent pas la cacher dans le secret de leur cœur, mais ils doivent l'exprimer à travers les structures de la vie du siècle par un effort continu de conversion, en luttant “contre les souverains de ce monde des ténèbres, contre les esprits du mal” (Ep 6, 12) ».

Chers frères et sœurs dans le Christ, cher(e)s invité (e)s, les motivations religieuses de cet engagement que nous venons de décrire peuvent ne pas être partagées par d’autres personnes n’ayant pas la même foi que nous, mais les convictions morales et les conséquences sociales qui en découlent constituent un point de rencontre et de dialogue entre les chrétiens et tous les hommes et femmes de bonne volonté pour construire « la civilisation de l'amour » proposée par la doctrine sociale de l’Eglise.

La finalité immédiate de la doctrine sociale de l’Eglise est de proposer les principes et les valeurs qui peuvent soutenir une société digne de l'homme. Parmi ces principes, celui de la solidarité comprend en une certaine mesure tous les autres: il constitue « l'un des principes fondamentaux de la conception chrétienne de l'organisation politique et sociale ».
Ce principe est illuminé par la primauté de la charité « qui est le signe distinctif des disciples du Christ (cf. Jn 13, 35) ». Jésus « nous enseigne en même temps que la loi fondamentale de la perfection humaine, et donc de la transformation du monde, est le commandement nouveau de l'amour » (cf. Mt 22, 40; Jn 15, 12; Col 3, 14; Jc 2, 8).
Le comportement de la personne est pleinement humain quand il naît de l'amour, manifeste l'amour et est ordonné à l'amour. Cette vérité est également valable dans le domaine social: il faut que les chrétiens en soient des témoins profondément convaincus et sachent montrer, par leur vie, que l'amour est la seule force (cf. 1 Co 12, 31-14, 1) qui peut conduire à la perfection personnelle et sociale et orienter l'histoire vers le bien.
L'amour doit être présent dans tous les rapports sociaux et les imprégner. En particulier, ceux qui ont le devoir de pourvoir au bien des peuples doivent s'appliquer «à nourrir en eux-mêmes et à faire naître dans les autres, depuis les plus élevés jusqu'aux plus humbles, la charité, reine et maîtresse de toutes les vertus. C'est, en effet, d'une abondante effusion de charité qu'il faut principalement attendre le salut. Nous parlons de la charité chrétienne, qui résume tout l'Évangile et qui, toujours prête à se dévouer au soulagement du prochain, est un remède très assuré contre l'arrogance de notre siècle et l'amour immodéré de soi-même ». Cet amour peut être appelé «charité sociale » ou « charité politique » et doit être étendu au genre humain tout entier.
« Le chrétien sait que : «Dieu est amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu en lui» (1 Jn 4, 16). L'amour est la raison qui fait que Dieu entre en relation avec l'homme. Et c'est encore l'amour qu'Il attend comme réponse de l'homme. L'amour est de ce fait la forme la plus haute et la plus noble des relations entre les êtres humains. L'amour devra donc animer tous les secteurs de la vie humaine et s'étendre également à l'ordre international. Seule une humanité dans laquelle règne la “civilisation de l'amour” pourra jouir d'une paix authentique et durable ».
« Pour l'Église, le message social de l'Évangile ne doit pas être considéré comme une théorie mais avant tout comme un fondement et une motivation de l'action ». Centesimus annus,
C’est cette conviction que l’Eglise traduit dans son Organisation caritative appelée Caritas Internationale.

II- LA CARITAS INTERNATIONALE
Caritas Internationale est un mouvement mondial prenant son inspiration de la foi chrétienne et de la doctrine sociale de l’Eglise. Elle organise les gestes de charité individuels et collectifs isolés et dispersés en des gestes communautaires structurés pour les orienter de manière plus efficace vers le développement intégral et durable de l’homme.
Caritas Internationale est une confédération de 165 organisations catholiques qui œuvrent dans le but de construire un monde meilleur, spécialement en faveur des pauvres et des opprimés car comme le dit son Président le Cardinal Rodríguez Maradiaga "La pauvreté et l’injustice sociale sont les vraies armes de destruction massive."

La vision de la Caritas
La vision de la Caritas est celle d’un monde de paix, de solidarité et de justice où chaque personne, quel que soit son pays, a droit à une vie conforme à la dignité humaine et jouit de ses droits fondamentaux.

La mission de la Caritas
Sa mission est d’apporter soutien et aide aux victimes de guerres, de catastrophes, de la pauvreté et aux migrants en collaboration avec les réseaux nationaux et internationaux dont elle est membre. Cette mission est accomplie sans distinction de race, de nationalité, de sexe ou de convictions politiques, philosophiques ou religieuses.
Conformément au message évangélique, Caritas Internationale aide les personnes les plus vulnérables afin qu'elles deviennent les sujets de leur propre développement.

Les principes et valeurs de la Caritas
La Caritas accomplit sa mission sur la base des principes et valeurs suivantes :

1. Le respect de la dignité humaine : Dieu créa l’homme à son image… à l’image de Dieu… Il les créa… Homme et femme Il les créa. (Genèse 1, 27). La personne humaine n’est pas un objet, elle est un sujet qui est collaborateur dans la poursuite de l’œuvre de la création.

2. La destination universelle des biens de la terre : CARITAS cherche à promouvoir la prise de conscience à tous les niveaux que les biens de la terre sont destinés à tous. Toute structure économique, sociale, politique ou culturelle opposée à ce principe est à convertir, à transformer.

3. L’option préférentielle pour les pauvres : La Confédération Caritas s’engage à combattre la pauvreté déshumanisante qui prive les individus et particulièrement les pauvres de leur dignité et de leurs droits à vivre heureux sur cette terre.
Les pauvres – ou plus précisément ceux et celles qui sont dans la misère – ne doivent pas être l’objet de pitié mais les sujets de leur propre développement.

4. La solidarité : CARITAS promeut des attitudes et gestes de solidarité au niveau de ses membres, de toute personne de bonne volonté, des institutions et organisations ou partenaires avec lesquels elle collabore. La solidarité c’est échanger : échanger ce que nous sommes, ce nous croyons et ce que nous avons. »

5. La bonne gouvernance : CARITAS promeut la bonne gouvernance des biens reçus de Dieu et destinés à tous en combattant le manque de transparence, la mal gérance, les inégalités, les injustices. Il s’agit de se mettre au service de « Tout l’Homme » avec ses insuffisances multiples et complexes et de « Tout Homme, jusqu’à l’Humanité toute entière » (SS Paul VI Populorum Progressio). Le service inclut le sacrifice, l’humilité, la largesse mais aussi la qualité et l’efficience pour une utilisation rationnelle des ressources et l’autopromotion.

Caritas, réseau mondial de solidarité
Un des premiers réseaux mondiaux de solidarité internationale, Caritas a un statut de membre observateur à l'ONU. Il participe aux grandes campagnes de plaidoyer et de mobilisation internationale : annulation de la dette, organisation mondiale du commerce, embargos…
Au nom du milliard de catholiques du monde entier, Caritas apporte l’aide aux pauvres, aux vulnérables et aux exclus sans distinction de race ou de religion. Elle œuvre dans les domaines de l’aide d’urgence, du développement humain, de la prévention et la résolution de conflits et mène des campagnes contre la pauvreté, l’exclusion, l’intolérance et la discrimination.
Pour son bon fonctionnement, Caritas Internationalis dispose d'une large équipe de volontaires bénévoles. Son personnel s’élève à 40 000 salariés et 125 000 bénévoles. Les bénévoles qui travaillent avec Caritas accomplissent leur travail en allant dans des centres locaux de Caritas ou dans l'église la plus proche, où chacun peut s'engager et rendre un service. Selon les activités des pays, les bénévoles reçoivent une formation adéquate pour travailler et se développer.
Les organisations Caritas offrent une aide directe à 24 millions de personnes par an dans 200 pays et territoires. Elles ont au total un chiffre d’affaire d’environ un milliards de dollars états-uniens.
Caritas Internationalis est divisée en 7 régions dont Caritas Africa qui représente la Région Afrique et qui regroupe 45 organisations nationales parmi lesquelles on compte Caritas Sénégal.







III- CARITAS SENEGAL

Organisation et fonctionnement de la Caritas Sénégal
Caritas Sénégal est une association d’utilité publique reconnue par l’Etat sénégalais et ouverte à toute personne respectant ses statuts. Elle est dirigée par un bureau présidée actuellement par Monseigneur Jean Pierre Bassène. Elle tient annuellement ses assemblées générales ordinaires et renouvelle ses instances tous les trois ans.
Elle épouse les mêmes valeurs et principes adoptés par Caritas internationalis dont elle est membre. Elle est structurée en 7 Caritas diocésaines : Dakar,Thiès, Saint Louis, Tamba, Kolda, Ziguinchor, Kaolack.
Chaque Caritas diocésaine fonctionne avec deux entités complémentaires : la permanence diocésaine de la Caritas et le Comité diocésain des volontaires et bénévoles de la Caritas. Le Comité diocésain est l’émanation des Caritas paroissiales qui sont elles mêmes constituées des représentants des Caritas de base existant au sein des communautés ecclésiales de base de la paroisse. Le bureau actuel de Caritas travaille à l’amélioration de l’organisation de certains Comités diocésains.

Caritas Sénégal intervient dans l’hydraulique villageoise, le secours d’urgence, les cantines scolaires, la micro finance, la santé de base, la sécurité alimentaire, la promotion de la femme, la migration, etc.
Caritas Sénégal tire ses ressources :
1- du financement de ses projets par ses partenaires (KLB, Miséréor, Secours Catholique, USAID, etc)
2- des campagnes de collecte organisées par les Caritas de base
3- des dons et legs;
4- des journées de Caritas, etc

Pour l’année 2009 Caritas Sénégal a investi prés de deux milliards dans ses différents domaines d’intervention.

AXES MONTANT
Eau assainissement 432 754 949
Secours d'urgence 218 566 930
Education/cantines scolaires 152 474 682
Micro finance 326 401 989
Sante de base 347 579 657
Renforcement des capacités de production et securité alimentaire 355 486 459
Promotion de la femme 40 822 500
Migration 11 541 947
TOTAL 1 885 629 113

Ces investissements sont réalisés grâce à l’appui de Caritas Internationalis et de partenaires extérieurs qui financent à plus de 95% les actions de Caritas Sénégal car l’apport local reste encore très faible.

Atouts et faiblesses de la Caritas Sénégal

Atouts
1- Des évêques qui croient en la Caritas
2- Bonne structuration aux niveaux national et diocésain
3- Partenaires fidèles

Faiblesses
1- Faible engagement des curés
2- Peu de mécènes, peu de bénévoles, peu d’engagés dans les structures et actions de Caritas (journées Caritas, campagne de levée de fonds, etc)
3- Faible diversification des partenaires
4- Difficultés à profiter des financements des programmes nationaux et locaux de lutte contre la pauvreté


Quelle contribution des laïcs dans l’émergence d’une Caritas forte
1- Engagement des laïcs dans le fonctionnement des Caritas de base, des Caritas paroissiales et de la Caritas diocésaine
2- Mutualisation des actions disparates
3- Plaidoyer


IV- CONCLUSION
La Caritas est un des premiers mouvements mondiaux de solidarité issu de la semence de l’évangile dans la première communauté chrétienne. Il poursuit le geste de Jésus qui nourrissait 5000 hommes en nourrissant aujourd’hui des millions confirmant la parole du Christ qui disait : « Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible. » (Matthieu 17,20)
Aucun chrétien ne peut dire qu’à lui seul il peut nourrir des millions de personnes mais par nos gestes individuels de charité (si minimes soient-ils comme celle de la veuve) nous pouvons le faire et le faisons déjà au Nom de Dieu à qui appartiennent la puissance et la Gloire aujourd’hui et à jamais.

Engageons nous chers frères et sœurs en Christ, homme de bonne volonté dans cette œuvre qui n’est que grâces et salut.

Merci de votre aimable attention.

Sources:
Site de Caritas Sénégal http://www.caritas-senegal.org
Site de Caritas internationalis : caritas.internationalis@caritas.va
Compendium de la doctrine sociale de l'Eglise

Jeudi 24 Février 2011
Ambroise Tine
Lu 1170 fois


1.Posté par adji le 02/06/2011 22:55
aidez moi s il vous plait pour l amour de dieu je suis tres malade mes enfant par manque de moyen ne vont plus a lecole et on a ete chasse dou on logeait car on ne peut plu payer le loyer ma famille est detuite je suis seperer de mes enfants aidez moi s il vous plait

Nouveau commentaire :

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks