Groupe de travail de Caritas Sur le Sahel: La résilience comme priorité

L'accompagnement de la résilience de populations du Sahel pour aller vers la sécurité voire la souveraineté alimentaire
inscrite dans les priorités des caritas du Sahel et de leurs partenaires



Les caritas du Sahel (Tchad, Burkina, Niger, Guinée Bissau, Iles du Cap Vert, Mali et Sénégal) ont tenu la rencontre annuelle du groupe de travail pour le Sahel, constitué par la confédération Caritas Internationalis, à Mbour, Saly du 3 au 5 décembre 2013.
A l'ordre du jour étaient inscrits l'accompagnement de la résilience des populations du Sahel et la question des réfugiés internes et externes par rapport à la crise au Mali.
Les 35 participants ont eu la joie d'accueillir le Représentant du Ministre sénégalais de la jeunesse, de l'emploi et de la promotion de valeurs civiques.
Le croisement des expériences en termes d'accompagnement de la résilience des ménages et des communautés a très enrichissant et permis de bons échanges qui vont permettre aux participants d'innover ou de consolider leurs pratiques surtout au niveau de l'approche ménage.
La rencontre a été aussi une très bonne occasion pour que tous fassent une immersion sur la campagne internationale que doit mener le réseau Caritas Internationalis du 10 décembre 2013 au 15 mai 2015 sur le thème: "Une famille humaine, de la nourriture pour tous", axé sur le droit à une alimentation adéquate et durable et l'éveil des consciences des acteurs à tous les niveaux sur la nécessité de préserver la dignité humaine.
Les Caritas du Sahel et leurs partenaires ont pris l'option en 2014 de faire un focus sur le droit à l'alimentation dans leur plaidoyer et sur des projets concrets de lutte pour la réduction du nombre de victimes de la faim.
La résilience a un grand rapport avec la promotion des valeurs civiques, le changement de comportement à partir des ressources propres, et c'est la raison pour laquelle, le groupe a pris l'initiative d'inviter ce haut représentant de l'Etat sénégalais qui donne une contribution de taille aux travaux qui a été fort appréciée par les participants.

MINISTERE DE LA JEUNESSE DE L’EMPLOI ET DE LA PROMOTION DES VALEURS CIVIQUES
ALLOCUTION DE Mr Célestin Marie TINE Directeur de l’Education Populaire représentant Mr Benoit SAMBOU Ministre de la Jeunesse de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs Civiques
8ème rencontre du Groupe de Travail Caritas Internationalis pour le Sahel

• Révérend Père Cibambo assistant ecclésiastique représentant de Caritas Internationalis ;
• Révérende Sœur Léonie représentante de SECAF ;
• Mr l’Abbé Ambroise TINE SG de Caritas Sénégal ;
• Mesdames et Messieurs les représentants des Caritas membres du GTCIS
• Mesdames et messieurs les membres des Caritas d’Europe
• Mesdames et messieurs les invités et partenaires

C’est pour moi un honneur et un réel plaisir de participer à cette cérémonie ouvrant les travaux de la 8ème rencontre du Groupe de Travail Caritas Internationalis pour le sahel, au nom de Monsieur Benoit SAMBOU Ministre de la Jeunesse de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs Civiques.
Monsieur Benoit SAMBOU empêché m’a demandé de vous transmettre sa profonde gratitude pour l’estime que vous lui avez manifesté en l’invitant à cette rencontre et regrette de ne pouvoir être là, mais souhaite plein succès à vos travaux.
Mesdames et Messieurs
Après l’organisation le 23 novembre dernier de la campagne mondiale du droit à l’alimentation, qui continue de marquer les esprits des Sénégalais, Caritas Internationalis donne encore une fois de plus avec cette rencontre, l’occasion de magnifier « la dignité humaine » qui est la valeur morale qui doit être la mieux promue dans le monde aujourd’hui.
En effet l’organisation de cette campagne dans notre pays à Kaolack, avait permis à Caritas Sénégal, de sensibiliser les sénégalais sur le fait que le droit à l’alimentation est un droit qui s’impose à tous, aussi d’amener les sénégalais à comprendre que pour réduire le nombre de personnes sans nourriture suffisante et nutritive il faut accroître les possibilités pour les pauvres de participer à la prise de décisions et à la prise en charge de leur propre initiative pour la lutte contre la faim.
En cela vous rejoignez parfaitement les options de l’Etat du Sénégal qui a fait du droit à l'alimentation un défi dans la lutte contre la pauvreté et l'insécurité alimentaire et l’a retenu comme un des axes prioritaires dans la stratégie nationale de développement économique et social (SNDES)''.
Aussi, permettez moi de saisir cette occasion solennelle pour qu’au nom du Chef de l’Etat et au nom de tout le Gouvernement féliciter et remercier Caritas Sénégal pour ses nombreuses actions en vue «d’alléger les souffrances de tous les sénégalais qui souffrent de la pauvreté sous toutes ses formes ou qui sont pris dans l’angoisse d’un avenir incertain compte tenu des nombreux déséquilibres que connaît l’humanité ».
Mesdames et Messieurs
Le thème de vos travaux, à savoir : « Un plaidoyer pour la résilience des populations du Sahel aux chocs climatiques » me laisse croire que durant ces trois jours vous voulez revisiter toutes les actions du réseau Caritas Internationalis au profit des populations victimes de la crise alimentaire en 2012 d’une part et d’autre part d’apporter une réponse particulière aux problèmes d’inondations vécus par ces même populations.
En effet le phénomène des inondations est devenu le fléau le mieux partagé dans nos différents pays et vos pistes d’action seront d’un grand apport pour les gouvernants de vos pays respectif.
Pour notre part je vous affirme que le gouvernent du Sénégal serait très intéressé par les fruits de vos réflexions, car au moment où je vous parle une option sérieuse a été prise avec l’instauration d’un département ministériel exclusivement chargé de résoudre l’équation des inondations, tellement le phénomène prenait de l’ampleur.
Sur un autre sujet vos travaux intéressent particulièrement notre département en charge de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion des Valeurs civiques car vous le devinez aisément l’emploi des jeunes et sa contrepartie, le salaire, par respect de la dignité humaine, doivent être un droit pour chaque individu.
Dans tous les pays du monde, la problématique de l'emploi des jeunes se pose de manière cruciale. C'est en effet, l'une des plus graves questions posées aux gouvernants de quelques niveaux qu'ils soient.
Mais quel emploi offrir aux jeunes aujourd’hui qui sont majoritaires dans tous les pays du Sahel?
Je pense qu’assurer un emploi décent aux jeunes, pourrait être une solution dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté. Car comme vous le savez, en Afrique, un salaire si maigre soit –il au-delà de rendre la dignité à la personne, permet de nourrir au moins une trentaine de personne.
C’est pourquoi du reste je vous invite à intégrer dans vos débats la question de l’Emploi jeune. Je saisi cette occasion également pour inviter Caritas Sénégal à rejoindre notre département dans un grand projet intitulé « Domaine communautaire agricole » qui vise à offrir à des milliers de jeunes la possibilité d’un retour vers la terre.
C’est vous dire encore une fois de plus pour finir que nous souhaitons une parfaite réussite à vos travaux, dont les résolutions et les suggestions pourront servir vos gouvernants respectifs.
Ce sera là l’occasion pour la Caritas de continuer comme par le passé à contribuer au développement de ces pays du Sahel durement atteints par ces phénomènes qui ont pour noms : sécheresse, inondations, menace acridienne etc.
Ainsi je déclare ouverte au nom de Monsieur Benoit SAMBOU, 8ème Rencontre du Groupe de Travail Caritas Internationalis pour le sahel,
Je vous remercie de votre aimable attention.
Célestin Tine

Vendredi 6 Décembre 2013
Caritas Senegal
Lu 350 fois

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks