ELECTION PRESIDENTIELLLE AU SENEGAL: NOUVEL APPEL DES EVEQUES POUR SORTIR DE L'IMPASSE

NOUVELLE DECLARATION DES EVEQUES DU SENEGAL
POUR L’ELECTION PRESIDENTIELLE 2012









Chers compatriotes,

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, le 26 février 2012, la situation de notre pays, le Sénégal, est plus que préoccupante. C’est à croire que nous sommes bloqués dans une impasse, et exposés aux risques d’un engrenage de violences qui ont déjà fait plusieurs victimes.

Dans la fidélité au Dieu Créateur, Maître de la vie, en l’implorant, Lui, le Seigneur de Miséricorde, nous nous inclinons avec respect devant la mémoire des disparus, et nous présentons nos plus sincères condoléances à leurs familles. Nous n’oublions pas les blessés, ainsi que les personnes, les familles, les sociétés et les communautés éprouvées par la violence multiforme, qui s’est emparée de plusieurs localités de notre pays, ces derniers jours.

Devant la gravité de la situation présente, nous voulons dire à tous qu’il est plus qu’urgent de se ressaisir, pour l’intérêt supérieur de notre Nation, en renonçant à toute forme de violence.

Le 11 janvier dernier, dans un message circonstancié, nous avions insisté sur les conditions indispensables pour un Sénégal démocratique. « Nous plaidons, disions-nous, pour le respect strict de l’esprit et de la lettre de la Constitution, gage de notre consensus national, qui garantit une bonne gouvernance, une bonne gestion de la chose publique et la paix ; mais aussi pour le respect de tous les textes portant sur la réglementation électorale ».

Aujourd’hui, le nœud du problème semble se situer dans la validation des candidatures pour l’élection présidentielle.

Certes, le Conseil Constitutionnel a déjà statué sur la question des candidatures. Mais sa décision, au-delà des débats passionnés qu’elle continue de susciter sur l’interprétation de la Constitution, a créé un climat de contestation véhémente, incompatible avec la sérénité des cœurs et des esprits, dans un Sénégal apaisé. C’est pourquoi nous en appelons à l’esprit de sacrifice et de magnanimité, pour sauver notre cher pays, et lui épargner les conséquences incalculables d’un conflit, qui pourrait se prolonger dangereusement au-delà des élections.

Nous sommes tous devant une situation d’urgence, qui appelle des options politiques majeures devant ouvrir les voies de recherche de sortie de crise, dans l’intérêt de tous. Notre pays compte suffisamment de personnes sages et influentes, pour aider à trouver la meilleure issue possible, qui garantisse des mesures d’apaisement dans le respect des personnes et l’intérêt supérieur de notre Nation.

Après avoir longuement prié et mûrement réfléchi, nous, Evêques du Sénégal, nous avons demandé et obtenu, hier 23 février 2012 au soir, une audience de Monsieur le Présidence de la République, pour exposer cette situation d’urgence et la nécessité de trouver des voies de sortie.

Après l’avoir demandé au Chef de l’Etat comme premier responsable, nous demandons alors instamment à tous les autres responsables politiques, ceux au pouvoir et ceux dans l’opposition, de s’atteler tous à faire face à cette situation d’urgence, pour rechercher ensemble ces options politiques majeures de sortie de crise. Nous avons conscience de beaucoup leur demander, mais nous sommes habités par une grande confiance envers eux, par le plus grand souci du bien de notre pays, et par la fidélité à la Parole de Dieu dans l’Evangile : « Heureux ceux qui font œuvre de paix, ils seront appelés fils de Dieu » (Mt 5,9).

Chers compatriotes, en ce temps du Carême chrétien, nous continuons d’invoquer la bénédiction et la paix du Seigneur sur notre pays et sur tous ses habitants, en vous disant : « Collaborons fidèlement et généreusement avec Dieu, pour sauver le Sénégal qu’il aime et que nous aimons ».


Fait au Cap des Biches, le 23 février 2012

CONFERENCE EPISCOPALE
PROVINCE ECCLESIASTIQUE DE DAKAR
BP 941 Dakar Sénég
Les Evêques du Sénégal


Vendredi 24 Février 2012
Caritas Senegal
Lu 482 fois


1.Posté par Philomène Faye le 25/02/2012 07:56
Que le Seigneur bénisse les efforts de tous les artisans de paix et accorde la paix à notre cher pays le Sénégal.

Nouveau commentaire :

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks