Ateliers de capitalisation sur la mise en place d’infrastructures hydrauliques et d’assainissement rurales

Caritas Sénégal a organisé du mercredi 25 au vendredi 27 mai 2016 une série d’ateliers de retour d’expériences et de capitalisation sur la mise en oeuvre des projets infrastructures hydrauliques et d’assainissement en milieu rural et la mise en place de la nouvelle réforme hydraulique avec l’Office des Forages Ruraux (OFOR). Des rencontres qui ont regroupé les autorités de l’administration territoriale et des collectivités locales ; des responsables de l’OFOR, des services techniques régionaux de l’hydraulique et de l’assainissement, des Associations des Usagers des Forages Ruraux (ASUFOR) des régions Tambacounda, Kolda et Ziguinchor ; des points focaux de l’USAID et des agents de Caritas.



« Le premier objectif de ces ateliers était le partage des résultats enregistrés, la démarche méthodologique, les contraintes rencontrées dans les zones d’intervention et les mesures prises dans le cadre de l’exécution du « Programme de renforcement et de pérennisation de l'accès aux sources d'eau potable et installations sanitaires améliorées dans les communes de Saré Bidji dans la région de Kolda, Ndame dans la région de Tambacounda et Kartiack dans la région de Ziguinchor », a expliqué Abbé Alphonse Seck, Secrétaire général de Caritas Sénégal. « Le second objectif était la présentation et la sensibilisation des acteurs locaux sur la mise en oeuvre de la réforme de l’hydraulique rurale initiée par l’Etat du Sénégal et son processus de mise en œuvre », a-t-il ajouté.
 
Les autorités administratives et locales ont attiré l'attention sur l’importance des ouvrages réalisés pour le bien-être des populations, du développement local et durable non sans insister sur une bonne gestion pour en assurer la pérennité. Ils ont salué l’engagement pluridimensionnel de Caritas Sénégal en faveur de ceux qui sont loin de tout, grâce son partenariat historique avec l’USAID, dont ils ont également magnifié la collaboration avec l’Etat Sénégal.  « Nous souhaitons que Caritas Sénégal grandisse et se consolide, car les populations ne sont pas prêtes à se passer de ses interventions pour leur bien-être ». « L’Etat du Sénégal a besoin d’un tel partenaire ».
 
Les autorités ont aussi encouragé Caritas Sénégal et ses partenaires  à « renforcer leur présence auprès des populations établies dans les zones frontalières qui manquent des services sociaux de base ». Elles ont, dans le même temps, recommandé « une meilleure appropriation de la nouvelle réglementation des ONG, à travers le respect de certaines de ses exigences telles que la production de rapports périodiques, la participation régulière à des cadres de concertation mis en place par l’Administration, gage d’une collaboration efficiente et efficace ».
 
Les participants aux ateliers, en particulier les populations bénéficiaires et les responsables des collectivités locales, des ASUFOR et des services techniques impliqués dans la gestion des ouvrages hydrauliques et d’assainissement, ont d’abord félicité l’USAID et Caritas Sénégal pour avoir mis à leur disposition ces nouvelles infrastructures rurales, qui contribueront grandement à améliorer leurs conditions de vie. « Nos populations ont longtemps attendu avant d’avoir accès à l’eau potable, grâce à l’USAID et à Caritas Sénégal». Ainsi, ils ont « donné l’assurance de sensibiliser les populations locales pour une meilleure appropriation et pérennité des installations » sans oublier de solliciter « un renforcement de leurs capacités et la mise en œuvre d’autres projets, comme la construction d’abreuvoir pour l’élevage, l’exploitation de l’eau pour l’agriculture et des activités génératrices de revenus ».
 
Dans le fil des échanges sincères et ouverts qui ont suivi, les participants ont exprimé leur adhésion à la nouvelle réforme hydraulique qui consacre la mise en place des l’Office des Forages Ruraux (OFOR), après la brillante et accessible présentation servie par Papa Moustapha Gueye, Représentant le Directeur général de l’OFOR.
 
Celui-ci a expliqué les enjeux et la vision de la nouvelle réforme hydraulique fondée sur « l’équité dans l’accès à l’eau potable pour les populations des zones tant urbaines que rurale, au meilleur prix avec une organisation citoyenne, efficace et rentable ».
 
Les différents responsables des ASUFOR et agents de services hydrauliques ont exprimé leurs satisfactions et marqué leur engagement à collaborer avec l’OFOR. Ils ont toutefois souhaité la prise en compte de quelques mesures d’accompagnement allant dans le sens de la « création d’activités génératrices de revenus pour les ASUFOR, du soutien de ces derniers par des motivations financières ou matérielles et d’un encadrement institutionnel en vue de leur positionnement dans la nouvelle démarche induite par l’OFOR dans la gestion des forages ruraux ».
 
Les ateliers ont, enfin, été le cadre de l’expression d’une forte recommandation des participants sur la « nécessité de renforcer et d’élargir la communication sur l’OFOR pour une bonne appropriation de sa vision et de ses enjeux aussi bien par les populations rurales que par les ASUFOR et les autorités locales ».
 
 A. Roger Gomis

Samedi 28 Mai 2016
Madeleine Pascale SENE
Lu 284 fois

Actualités | Projets en cours | Réalisation | Activités | Emergency Appeal | Publications | Evénements | Forum | Projets en requête de financement | Présentation de la Caritas | Réseau national | Espace presse | Partenariat | Publications principales | Caritas au Sahel | Medias


Bienvenue !

Mot de Bienvenue

Mot de Bienvenue
Madame, Monsieur,

Au nom de mes collaborateurs, Abbé Alphonse Seck, Secrétaire Général et l'ensemble des membres de notre Confédération Caritas Sénégal, je vous souhaite la bienvenue et vous exprime notre joie de vous accueillir.

Ce site a pour objectif de vous aider  à trouver des informations sur la vie, la mission, les projets et programmes, les activités, les évènements de Caritas Sénégal et bien d'autres choses encore.

A travers ce site, nous voulons également promouvoir l'esprit Caritas ainsi qu'un élan de solidarité en faveur de ceux qui sont loin de tout et contribuer au développement intégral de l'homme.

Sur le chemin du service de l'Amour et la Solidarité au Sénégal et dans le monde, .vos idées et suggestions nous sont précieuses et les attendons pour mieux progresser ensemble.

Bonne visite et que la bénédiction du Seigneur vous accompagne tous les jours!
 
Son Excellence Mgr Jean-Pierre Bassène,
Evêque du diocèse de Kolda
Président de la Commission de Pastorale Sociale de la Conférence Episcopale
 





Siège National : Km 11, route de Rufisque | BP : 439 Dakar | Tel : (221) 33 834 00 20 | Fax : (221) 33 834 41 97 | Email : info@caritas-senegal.org
Copyright © 2007-2017 Caritas Sénégal - Tous droits réservés - Création Baol Networks